Ligue 1

ALG : Le feu vert de Zetchi à la LFP

L’Entente de Sétif, qui vient de se doter d’un nouveau Conseil d’Administration pour sa SSPA, n’est pas sortie de l’auberge puisque ce Conseil semble « pauvre » par rapport au précédent. Mardi, le quotidien Liberté faisait état d’une information selon laquelle c’est la Ligue de football professionnel (LFP) qui a avancé 1,1 milliard de centimes à l’Entente de Sétif pour lui permettre de se déplacer au Tchad et y affronter le Reconnaissance de N’Djamena, lors de la précédente journée de Coupe de la CAF. Une somme qui sera déduite de la quote-part des droit TV de l’ESS. Ainsi, sur les 3 milliards de l’Entente en souffrance au niveau de la LFP, Abdelkrim Medouar a débloqué 1,1 milliard, une somme qui a permis in extremis à la formation des hauts plateaux de régler son déplacement au Tchad. Privé de ses prérogatives de président, comme l’ensemble de ses collègues des autres Ligues après expiration de son mandat et l’impossibilité de tenir une Assemblée élective, Abdelkrim Medouar a été chargé de gérer les affaires courantes, avec son Secrétaire général, par la FAF. Ainsi, le président sortant de la LFP a dû en référer et obtenir le feu vert de la FAF et son président, Kheireddine Zetchi. Sollicité à plusieurs reprises par Abdelhakim Serrar, ce dernier a instruit Abdelkrim Medouar pour débloquer les fonds et permettre à l’Entente de Sétif d’affréter un avion spécial et rallier la capitale Tchadienne. Un geste de Zetchi qui ne doit pas faire oublier aux nouveaux actionnaires de sortir leurs chéquiers. Sinon, ils ne servent à rien.

– TS

 

Tags

Articles similaires

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
P