Équipes nationales

Amara Said : Un monument nous quitte

Amara Saïd est décédé ce matin à 87 ans dans sa ville natale de Saida. L’ancien joueur de la glorieuse équipe du FLN a vécu une riche carrière sportive. A 20 ans, Saïd joue au Sporting de Bel Abbès, le plus grand club nord africain poste -indépendance. En 1956, il entame une carrière professionnelle dans l’hexagone. Il signe au Racing de Strasbourg pour une saison  puis à l’AS  Béziers ( 1957-1960) qui était sous le charme de ce milieu de terrain rigoureux.En 1960, Il interrompre sa carrière pour rejoindre Tunis et intègre la fameuse équipe de la liberté aux coté des Zitouni, Maouche et Kerroum…etc.  En 1962, il fait une dernière pige dans le club des Girondins de Bordeaux ou il arrive en finale de la coupe de France en 1964. La saison suivante Amara rentre définitivement au pays. Il joue son dernier match avec l’équipe nationale le 10 octobre 1964 à Oran contre la Roumanie (0-0) et prend sa retraite  internationale après avoir été sélectionné 22 avec l’équipe de la liberté et 8 fois avec l’équipe nationale. Saïd Amara a entrainé plusieurs grandes équipes de l’Ouest du pays le MCO, JSM Tiaret, le Ghali de Mascara (il remporte le titre de champion d’Algérie en 1984 au coté de kheman Mahi avec les Belloumi, Chibani ….), Benghazi SC et l’équipe  de son cœur le MC Saida avec qui il remporte la coupe d’Algérie en 1965 (la seule à nos jours).  Il prend sa retraite en 1971 comme entraineur- joueur sous les couleurs de la JSM Tiaret. Par la suite, il prend les reines de la sélection nationale plusieurs fois durant les années 1971 et 1973 jusqu’à devenir président de la fédération Algérienne de football (FAF).

Houari B

 En cette circonstance, la rédaction du journal électronique  Pitchakfoot.com tient à présenter à la famille Amara ses sincères condoléances en priant Dieu le Tout Puissant d’accueillir le défunt en son vaste Paradis.

Tags

Articles similaires

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
P