FANZINE

BARKAT Mourad: UN LEADER … UN STYLE …

Barkat Mohamed ( Photo: A droite)  fait ses premiers pas à la fin des années 60 en deuxième division avec le club de son village natale JSBIZOT (Jeunesse Sportive BIZOT actuel DIDOUCHEMourad) ou il a vu le jour le 20 juin 1950.

 IL est repéré lors des matchs inter-lycées à Constantine par les dirigeants du Mouloudia de Constantine (MOC), les blancs et bleus attendaient le match barrage d’accession de la JS BIZOT face à AOUINET EL FOUL pour acquérir définitivement les services du talentueux SAADANE comme en le surnomme,Il rejoint le MO Constantine son club de jamais et de tous les temps à la saison 1969/1970 en nationale II.

Ce joueur de 19 ans ; vif et dynamique malgré le changement de son poste de milieu de terrain à la défense par le défunt ZEKRI RABIE,  qui le place comme dernier défenseur et lui remet le fameux numéro 3 son maillot fétiche qu’il a porté jusqu’à la fin de sa carrière ou il se distingue par les points fort suivantes : une formidable détente, unextraordinaire jeu de tête, une très bonne relance ainsi que la couverture rapide on dépossédant proprement et sans faute ses adversaire duballon.

Un grand souvenir graver dans la mémoire du joueur lors d’une rencontre décisive face à l’OM RUISSOU, l’évènement s’est passé durant sa seconde saison avec le MOC (1970-1971) il exposât au grande publique une prestation distinguée qui offre la victoire au MOC de 2 buts à 0 et l’accession en N1 ainsi que le retour de l’étendu club constantinois parmi les grands ou il réalise une superbe première saison et franchit déjà un palier vers la division nationale.

En apprécier non seulementson talent de leadeur en défense avec MEGRI, ABDENOURI, BENABDOUNE BOUZNADA et TABET mais aussi du grand standing devant FENDI, ZOGMAR les frères ADELANI, KROKRO, KHAINE et GAMOUH ce capitane très respectueux avec tous les acteurs du foot, adversaires, arbitres ou dirigeants est marqué d’un fair-play imaginaire.

Il épouse cette courbe ascendante qui lui vaut sa première sélection en équipe nationaleà l’Age de 21 ans en 1971 sous les commandes des sélectionneurs RACHID MEKHLOUFI et EL KENZ et cela jusqu’à 1973 ou il a disputé les deux matchs éliminatoires de la coupe du monde 1974 face à la Guinée et la sélection magrébine et on outre il a participé au tournoi nord-africain et plusieurs matches internationaux avec la sélection nationale de la police.

L’étudiant rejoint l’EN universitaire et participe au pan arabe en 1972 à Beyrouth en demi-finale face au Liban ou il a subi une grave agression qui l’a immobilisé dans un état comateux pendent 4 heures avec son coéquipier LAALA. Ce charmant capitaine de 25 ans avec sa barbiche familiale et c’est bas à la cheville a disputé avec le Mouloudia de Constantine les deux finales consécutives de1975 et 1976, et deux éditions de la coupe magrébine des clubs champions 1973,1975 aussi la coupe d’Afrique des clubs vainqueur des coupes1977.

C’est la fin d’une intéressante décennie du roi sans couronne,est au plus mal la réforme sportive qui l’oblige à quitter la maison blanche qui s’est effondré pour rejoindre le CM Constantine (CMC) , il raccroche les crampons à l’âge de 29 ans au terme de la saison 1978-1979 Après une carrière d’incontournable défenseur.

Le natif de DIDOUCHE MOURAD, prenait les rênes du club amateur CRDM « CHABAB RIADHI DIDOUCHE MOURAD » ; en même temps président et entraineur cela entre,  1980-1986,  ou il a fait un grand travail de formation et a instauré une volante de professionnel irrigué de rigueur et détermination,cela permet à plusieurs jeunes tallons de s’épanouir telle que les DEHDOUH  les BELKEDAS , les BARKAT ,NOUR ,BOUSLAH et d’autre joueurs de l’époque formant une grande équipe qui pratiquait un football spectaculaire et qui avais son mot à dire dans la scène footballistique constantinoise et régionale,ils atteignaient les 16 eme de finale de la coupe d’Algérie mais fut vaincu par le CMC après une grande injustice du corps arbitrale,  malgré la prestation présentait durant le match et la visage présentaient par les protégés du coach SAADENE.

Puis il se consacre à l’enseignement supérieur comme recteur et professeur à l’université de Biskra ou il a été affecté comme chef de projet début de l’année 1980 à la fin 2017il terminera sa carrière tranquillement.

Tous ceux qui ont croisé Mourad tenaient à lui rendre un émouvant hommage, louant une personnalité humble et engagée, que ce soit lors de sa riche carrière de footballeur, ou à l’université il laissera à jamais le souvenir d’un grand leadeur, dans tous les sens du terme.

BARKAT MOHAMED MEHDI

Tags

Articles similaires

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
P