Centre EstInter-region

Belhocine, président du SA Sétif « C’est impossible qu’on reprenne »

Les feux sont en rouge en matière de financement notamment chez les équipes des divisions inférieurs. C’est le cas de le dire sur le Stade Africain Sétifien (SAS), l’un des plus vieux clubs du football algérien et évoluant au championnat (Inter-région Centre-Est).  » Sincèrement, si jamais on nous dit qu’on va reprendre et poursuivre le reste de la saison, je n’aurais pas l’audace d’appeler mes joueurs car cela fait un bon moment que je n’ai pas discuté avec eux. Dites mois comment je vais les convaincre de venir alors qu’ils n’ont pas touché le moindre sou depuis la fin du mois de Ramadhan ? Ceci a était possible grâce à la contribution de quelques connaissances à cette époque car il faut reconnaitre qu’à ce jour on n’a pas encore reçu de subvention du fait que tout est bloqué  » nous a déclarer à ce titre Belhocine, le président de l’équipe qu’on aime surnommer club aux 47 martyrs tombés durant la révolution contre l’occupant français.

  Farès Rouibah.

 

Tags

Articles similaires

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
P