Arbitres

C’est la faute à qui ? Toujours aux arbitres, les enfants ! (AB. Lahouari)

L’ex-président de la Commission Fédérale d’Arbitrage, Ghouti Mohamed, doit se tordre de rire devant l’effrayante situation qui prévaut actuellement dans les stades et plus particulièrement dans championnat de L1. Des arbitres, comme toujours, sont mis à l’index par les pseudo tribunaux médiatiques et les incidents, tout comme les agressions, leur sont attribués. Le diable est là. Le tout nouveau gestionnaire de l’arbitrage, le vice-président, Mohamed Bichari est déjà dans le collimateur des dirigeants de clubs. Il a le choix maintenant entre composer, subir ou partir. Un tel scénario à la vie longue et l’ex-responsable de la CFA, Belaïd Lacarne, qui a été une des victimes de Madame Soleil et les Kerbadj and co, en sait quelque chose.

La décision brutale du nouveau président de la fédération, Charaf-Eddine Amara, d’apporter des changements dans la corporation des arbitres, n’a pas tenu compte de la réalité du football national. Il ne s’est pas intéressé à l’expérience de son prédécesseur qui a mis des garde-fous pour endiguer ceux-là même qui ont fait de l’arbitrage leur fonds de commerce. Voulait-il contenter un certain cercle du microcosme ? Le résultat est là ! Ils sont de retour avec leurs relais issabistes avec un message clair : l’arbitrage est leur domaine réservé qui ne doit en aucun cas leur échapper. Il est un facteur majeur de déstabilisation. Aussi demande-t-il à Charef – Eddine de bien apprécier leurs capacités de nuisance avec cette campagne contre l’arbitrage et … de détourner son regard.

Il lui suffit de constater les nombreux incidents qui ont éclaté dans les stades algériens, malgré le huis clos, selon le quotidien d’Oran. Ont-ils pour origine la prestation des arbitres ? Bien au contraire ! A Djelfa, l’ASM Oran a subi toute sorte d’intimidations et deux de ses joueurs, Kouriba et Zerguine, ont été blessés. A Hai Djabel, dans une vidéo, on voit des joueurs de l’ES El Ghozlane molestés. A Batna, une autre vidéo de CAB – NRB Teleghma montre les joueurs visiteurs dans les gradins pendant la
mi-temps, parce que leurs vestiaires ont été aspergés par… de l’acide… A-t-on connu pire ?

Alors lorsque les Madame Soleil exigent de la FAF que le Bureau Fédéral, devant ces graves incidents, sanctionne un des leurs, l’ex-président de la CFA, Mohamed Ghouti, il faut vite mettre son masque Covid-19 contre cette énième boule puante. Ce n’est plus lui ! C’est l’autre !

– AB. LAHOUARI

Tags

Articles similaires

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
P