Competitions

Exclusif: Joao Augusto  » Messi a décidé de partir ‘’

L’entraîneur Brésilien Joao Augusto Alves en exclusivité à Pitchakfoot.com. Il donne son point de vue sur l’affaire ( Messi – Barça) . Il considère que le président Bartomeu ne peut pas empêcher Lionel Messi de partir  et cette crise est  juste une affaire d’argent et de contrat .

 Depuis quelques jours, le monde du football ne parle que de l’affaire du départ de Lionel Messi du FC Barcelone. On dit même que c’est une affaire de quelques jours ou quelques heures puisque c’est beaucoup plus une affaire d’argent et de contrat qu’on évoque. Sportivement parlant, le divorce est semble t-il bel et bien consommé à moins d’un miracle. ‘’ Je pense que les dirigeants catalans doivent comprendre que le joueur à la tête ailleurs. Ils ne peuvent pas le retenir contre son gré. Messi a décidé de partir. Il est libre de choisir son destin. C’est vrai que c’est un grand joueur et sa présence est importante au Barça. Cependant, rien n’indique qu’il va rester ‘’ nous a déclarer l’entraineur Brésilien Joao Augusto Alves que nous avons pu joindre exclusivement à partir de la ville de Santos dans l’Etat de Sao Paulo. Il a  dirigé entre autre le MO Constantine à deux reprises lors des saisons 2010-2011 et 2011-2012. Pour ce dernier, il sera difficile pour le président du club Catalan, Josep Maria Bartomeu de convaincre le numéro 10 Argentin de rester au moment ou on parle des profonds divergences entre les deux parties notamment sur le sujet du contrat. ‘’ Les supporters du Barça font la pression sur le président Bartomeu pour tenter de convaincre Messi de rester. C’est une possibilité très difficile à concrétiser surtout qu’on dit que chaque partie campe sur ses positions.  Il existe un bras de fer qui ne dit pas son nom et ce, depuis que Lionel a annoncé son vœu de changer d’air. D’ailleurs, on parle même d’un départ imminent vers Man City. De toutes les manières tant que rien n’est encore officiel on ne peut prédire de l’issue de cette affaire du départ de Messi du Barça. C’est ça qui fait le charme du football en quelque sorte ‘’ a souligné encore notre interlocuteur avec sa mentalité et son accent Latino-french.

Messi a déjà la tête ailleurs

Interrogé par ailleurs sur la venue de l’entraîneur Néerlandais Ronald Koeman qui a remplacé à pied levé Quique Setien limogé au lendemain de l’humiliante ‘’ raclée ‘’ en Ligue des Champions d’Europe du Barça devant le Bayern Munich, futur champion d’Europe (2-8), Coach Alves qui a dirigé plusieurs équipes au Portugal, en Angola, en Arabie Saoudite et en Egypte a estimé que la mission de technicien Hollandais s’annonce compliquée notamment dans ses débuts et aussi par rapport aux circonstances dans lesquelles il va prendre l’équipe. ‘’ Oui, Koeman est un grand entraîneur et il a fait ses preuves avant de venir au Barça. Il a était également un grand joueur que ce soit avec l’Equipe Nationale de la Hollande ou autant que joueur avec l’Ajax ou Barcelone. Toutefois, je dois dire qu’il doit faire avec certains soucis notamment dans les débuts surtout vis-à-vis des conditions dans lesquelles il va entamer sa nouvelle mission avec toute l’ampleur qui fut prise d’abord par l’affaire du départ de Messi. Il y a aussi le changement de l’effectif dont parle beaucoup la presse avec l’arrivée et le départ de plusieurs joueurs ‘’ a ajouté notre interlocuteur.

Les Félicitation au MOC et à ses supporters

Une fois que nous l’avons informé que le MOC est désormais en D-2 a esquissé un large sourire tout en souhaitant une bonne continuation à l’avenir au club dirigé par le président Abdelhak Demigha. ‘’ C’est bien et c’est magnifique. Je suis très content d’apprendre ceci. J’ai passé de très bons moments durant mes deux passages au MOC entre 2011 et 2013. Tout le monde me respectait. J’avais également d’excellents rapports avec les supporters. Je ne garde que des bons souvenirs ‘’ a-t-il conclut.

 Farès Rouibah.

Tags

Articles similaires

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
P