Portraits

LA LÉGENDE BULGARE   

GEORGI ASPARUHOV

Il est considéré comme l’un des meilleurs footballeurs bulgares de tous les temps, sinon le meilleur. Il a participé au premier match avec la Bulgarie contre l’Algérie. Jamais la Bulgarie n’a vu un joueur avec autant de talent. Un attaquant imposant avec un sens du but incroyable qui était capable de tirer en puissance comme en finesse. Sa vision du jeu, sa classe et son style flamboyant en font un joueur redouté sur toutes les parties de sa carrière au Levski Sofia n’ayant fait qu’une pige de deux ans au Botev Plovdiv avant de revenir dans son club de coeur. Il a joué 245 matches et marqué 150 buts en première division bulgare. Certains des meilleurs clubs européens ont voulu s’attacher ses services. Lors de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1966, le Levski Sofia jouait le club portugais de Benfica, emmené par Eusébio et Mario Coluna. Lorsque Benfica a éliminé le Levski après deux matchs âprement disputée (3 à 2, 2-2), l’Europe a commencé à voir «Gundi» avec plus d’intérêt vu qu’il a inscrit tout simplement les quatre buts lors des deux rencontres. En fait, il a été le premier joueur à marquer deux buts dans le stade de la Luz de Benfica. Dans la foulée de ce match, le Levski a gagné en popularité en Europe. Le riche club portugais a voulu acheter Asparuhov, mais le gouvernement communiste de la Bulgarie s’oppose à ce transfert. Il citera une expression devenue célèbre en Bulgarie après son refus de rejoindre le Milan AC: «Il y a un pays appelé la Bulgarie. Et il y a une équipe bulgare, appelée Levski. Vous n’en avez sans doute jamais entendu parler mais je suis né là-bas et je mourrai là-bas !». Une fin tragique Cette déclaration n’a fait qu’augmenter sa popularité au pays. Si sa légende a grandi avec le Levski, la sélection bulgare a également profité du talent de «Gundi» où il dispute 50 matchs pour 19 buts. Il a marqué les seuls buts de la Bulgarie dans chacune des deux participations au Mondial 62 au Chili et en Angleterre en 1966. En outre, il a aussi participé à la Coupe du Monde 70 au Mexique. Malgré tout cela, sa carrière allait connaître une fin tragique. Après avoir été expulsé lors de la finale de Coupe de Bulgarie, en 1971, pour un vilain geste, il sera suspendu pour trois matchs de championnat par la fédération. C’est à cause de cette interdiction qu’il accepte de participer à un match d’exhibition dans la ville montagneuse de Vratsa. Il n’est jamais arrivé. Asparuhov décède dans un accident de voiture avec son coéquipier de talent ,Nikola Kotkov, à seulement 28 ans. Lors de ses funérailles, plus de 550 000 personnes sont venus à Sofia pour rendre hommage et leur respect pour lui et pour lui dire adieu. Il était à l’époque l’un des athlètes les plus célèbres à Sofia en Bulgarie. Le stade du Levski est renommée «Georgi Asparuhov Stadium» en l’honneur de l’attaquant célèbre. Il a été nommé à titre posthume le plus grand footballeur bulgare du 20ème siècle, devant l’emblématique Hristo Stoickhov.

LEGFOOT  

 

Tags

Articles similaires

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
P