Portraits

Le grand voyageur du sud

AMARA Said

Il n’a de cesse d’inculquer le sens de la rigueur, la volonté de gagner et le respect de l’adversaire. Devant 30 000 spectateurs médusés, il va jusqu’à gifler un de ses joueurs qui critique une décision de l’arbitre. A20 ans, Saïd joue au Sporting de Bel Abbès, le plus grand club nord africain post- indépendance et le plus capé avec deux coupe d’Afrique du Nord et huit titres de champion d’Oranie d’affilé. Les études  le pousse, en 1956, à travers la mer pour évoluer au Racing de Strasbourg. Excellent pourvoyeur de balles, rigoureux dans ses interventions au milieu de terrain ou il excelle grâce à une bonne vision de jeu et une précision d’horloger. Il est le spécialiste incontesté des « balles arrêtées ». Il interrompt sa carrière professionnelle pour rejoindre Tunis et intégrer la fameuse équipe de la liberté. En 1962, il retourne à Bordeaux et dispute la finale de la coupe de France en 1964 avec les girondins. Puis, il entre définitivement au bercail ou l’attends un poste de cadre au ministère de la jeunesse et des sports. Il signe en tant qu’entraineur –joueur au mouloudia de Saida avec son compère Kerroum.il lui offre la coupe d’Algérie de son palmarès. Puis, sollicité par le club des hauts plateaux de l’ouest. La JSM Tiaret, il l’a fait accéder en division Une. Une blessure u genou le contraint à abandonner la compétition. Il reprend alors son bâton de pèlerin pour diriger le mouloudia d’Oran, le Ghali de Mascara (champion d’Algérie 1984), l’Ittihad de Benghazi et l’équipe nationale. L’expérience chez les verts tourne court, une partie de média le taxe de pratiquer un football défensif qui ne sied pas au tempérament des footballeurs algériens.Atteinds par la limite d’âge, Saïd délasse la technique pour l’administration. Il est élu président de la fédération, mais son tempérament de battant lui procure des adversaires en dehors du cercle du football. Il est l’auteur de la fameuse phrase : «Il faut être Algérois pour être Algérien », qui lui vaut des foudres des autorités politiques des années 1970.

ABL

Tags

Articles similaires

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
P