Équipes nationales

Les parents des académiciens tirent la sonnette

Lancée en grande pompe par l’ancien président de la Fédération algérienne de football (FAF), Kheïreddine Zetchi, (le père des académies en Algérie) en présence du sélectionneur national, Djamel Belmadi, et plusieurs personnalités sportives, l’académie de Sidi Bel-Abbès traverse une période sombre. Source d’espoir et de rêve pour ses 55 pensionnaires, elle est en phase de se transformer en cauchemar, notamment pour les parents des jeunes footballeurs qui ont la chance d’être retenus pour l’intégrer. La crise financière qui frappe la FAF (défaut de trésorerie) a engendré une cascade de problèmes et a affecté sérieusement le fonctionnement de l’académie. En plus des différents fournisseurs qui attendent d’être payés depuis plusieurs mois, la crise touche aussi et surtout le personnel de l’académie et notamment les enseignants détachés à l’éducation des enfants au sein même du Centre. Impayés eux aussi, ils sont dans l’incapacité de dispenser leurs cours, une situation qui fait réagir les parents des jeunes académiciens, une semaine après la rentrée scolaire.

NB

Tags

Articles similaires

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
P