Ligue 1

L’ES Sétif va saisir la Fifa et le TAS

C’était dans l’air mais maintenant c’est officiel. La LFP a validé la qualification du MCA à la Ligue des Champions d’Afrique aux dépens de l’ESS. L’instance dirigée par Abdelkrim Medouar a justifié sa décision à travers l’application de la règle d’indice de performances des points et ce, en dépit de la dernière décision du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) basé à Lausanne en Suisse dans l’affaire du derby USMA-MCA qui a permis au club de la Cité d’Aïn El Fouara de récupérer la deuxième place à la faveur du retrait des trois points sur tapis vert aux Mouloudéens.’’ Ce classement  été établi sur la base de la règle d’indice de performance des points récoltés et des matches disputés décidé par la FAF. La décision a été notifié par courrier en date du 30 juillet 2020 (Réf/448/SG/FAF/2020) suite à l’arrêt de la compétition ‘’ a écrit la Ligue sur son site. Il faut savoir que la règle d’indice de performances prévoit que le nombre de point d’une équipe est divisé par le nombre de matches joué. Du coup le MCA garde la deuxième place au classement avec un indice de 1,70 suivi par l’ESS avec 1,68 (3) et la JSK avec un indice de 1,63 (4). Le champion en titre le Chabab a comptabilisé un indice de 1,90. Une décision qui était en outre quelque part attendu chez les fans Ententistes et la direction du club qui refuse catégoriquement l’application de la règle d’indice de performance en estimant que leur équipe totalisant plus de point que le  MCA soit 37 points contre 34 est de son droit le plus absolu de s’acquérir de la deuxième place qui lui ouvre droit à la participation à la LDC 2020-2021. On retiendra par ailleurs que cette règle s’applique en cas d’égalité des points entre deux ou plusieurs clubs or ce n’est pas le cas de figure. Pis encore, la LFP aurait mentionné noir sur blanc dans la correspondance envoyée aux clubs que la règle d’indice de performance sera appliquée qu’en cas d’égalité de point entre deux ou plusieurs clubs.

La règle d’indice de performances s’applique qu’en cas d’égalité

Et c’est via un communiqué paru au début de la soirée de dimanche que la direction du club cher au Feu Mokhtar Aribi a réagi à cette décision ou elle explique qu’elle entend utiliser tous les moyens juridiques pour rétablir son droit c’est-à-dire obtenir cette fameuse deuxième place ‘’ méritée ‘’ et participer à la LDC de la prochaine édition. ‘’ Suite à la décision de la LFP de prendre en compte la règle d’indice de performances pour établir le classement final du championnat de Ligue 1 et officialiser la participation de notre équipe à la Coupe de la CAF au lieu de la LDC qui est de notre droit. La direction du club informe qu’elle usera de tous les moyens réglementaires et juridiques pour récupérer les droits du club et ce, en sollicitant les instances internationales (Fifa et TAS) ‘’ a-t-on pu ainsi lire dans ledit communiqué.  Une chose est sûre en tous les cas, le bras de fer entre l’ESS et la LFP a encore de beaux jours devant lui…

 Farès Rouibah.

 

 

Tags

Articles similaires

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
P