Éliminatoires de la CANÉquipe A

Les Warriors sans complexe face aux Fennecs

Avec une victoire et un match nul lors de ces éliminatoires de la CAN, l’équipe nationale du  Zimbabwe se présente en conquérant en Algérie. Ce qu’il faut savoir sur les Warriors, sait qu’ils sont imprévisibles.

Vainqueur devant la Zambie (5-0) puis contre le Botswana (0-1), les Verts s’apprêtent a affronté ce jeudi le Zimbabwe dans le cadre de la 3 ème journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2022 qui aura lieu au Cameroun. Un rendez-vous que les algériens comptent négocier aux mieux pour d’abord confirmer leur suprématie dans ce groupe H et faire un grand pas vers la qualification. Une mission qui ne sera pas du tout facile à priori devant un adversaire qui totalise quatre points soit à deux longueurs de retard sur les Fennecs. Il faut savoir que les Warriors ont fait un match nul at-home devant le Botswana avant d’aller chercher les trois points de la victoire contre la Zambie en prenant le meilleur par deux buts à un. Ils espèrent obtenir un résultat positif face à l’équipe Algérienne et du coup conforter leurs chances d’aller disputer la phase finale de la plus grande et prestigieuse compétition continentale des nations. Historiquement parlant, le Zimbabwe a participé à quatre reprises dans une phase finale de la CAN. C’était en 2004, 2006, 2017 et 2019. Des participations qui se sont terminées tous au premier tour de la compétition. En outre, le Zimbabwe pointe à la 111 ème position selon le dernier classement mondial Fifa. Sur le plan continental, l’équipe dirigée par le technicien croate Zdravko Logarusic occupe la 23ème place. Coté technique, bien que le football a beaucoup changé dans le continent, le Zimbabwe est considéré comme une équipe qui mise sur le coté athlétique avec un football anglo-saxon. Elle est réputée en outre d’évoluer en 4-3-3.

Le 4-3-3, le système privilège !

Par ailleurs, l’adversaire des verts est composé d’un amalgame de joueurs locaux et d’autres évoluant dans des clubs en Afrique et en Europe. Parmi eux on peut citer le capitaine d’équipe et l’un des cadres en l’occurrence Knowledge Musona. Âgé de 30 ans, il est avec les Warriors depuis 2016. C’est le joueur le plus capés de la sélection du Zimbabwe avec 17 participations. Il a évolué dans plusieurs équipes de son pays avant d’aller en Belgique ou il a porté les couleurs d’Anderlecht, Lokeren. Depuis 2019, il joue chez l’AS Eupen. Il y a également un certain Tafadzwa Kutinyu qui joue à Horaya Conakry. Âgé de 25 ans, ce milieu défensif gauche est depuis 2016 avec la sélection nationale de son pays. On retiendra également la présence de Khama Billiat qui joue actuellement en Afrique du Sud chez Keizer Chiefs. Auparavant il a joué sous les couleurs de Mamelodi Sundowns ou il a eu l’opportunité d’affronter un club algérien à savoir l’Entente de Sétif en Ligue des Champions d’Afrique de 2016 remporté par son team.C’est l’un des plus anciens joueurs de la sélection du Zimbabwe.

Effectif : entre jeunesse et expérience

Dans la foulée, on peut citer aussi la présence d’autres joueurs évoluant plus particulièrement en Europe tels Marvelous Nakamba (Aston Villa, Angleterre), Tino Kadewere (Olympique Lyon, France), Prince Dube (Azam FC, Tanzanie), Teenage Hadede (Keizer Chiefs AF/SUD) et autre Marshall Munetsi (Stade de Reims, France). Concernant l’entraîneur Croate Zdravko Logarusic, celui-ci a débarqué récemment chez l’équipe Nationale du Zimbabwe plus précisément au début du mois d’août 2020. C’est un globe-trotter puisqu’il est présent en Afrique depuis 2009. Il a entraîné d’autres sélections nationales du continent comme le Soudan. Il a aussi dirigé plusieurs équipes africaines de différents pays tel Asante Kotoko (Ghana), AFC Léopards (Kenya), Gor Mahia FC (Kenya) et autre Ashanti Gold (Ghana).  Il est utile de souligner que la dernière confrontation entre les Verts et le Zimbabwe s’est jouer lors de la phase finale de la Coupe d’Afrique de 2017 qui a eu lieu au Gabon et qui s’est soldée par le score de parité de deux buts partout. Les deux réalisations algériennes ont été de l’œuvre de Riyad Mahrez. L’équipe d’Algérie était dirigée à cette époque par le belge George Leekens.

Farès Rouibah

Tags

Articles similaires

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
P