Ligue 1

Litiges joueurs – ES Sétif : la bombe à retardement !

Saâdi Redouani n’est pas prêt de céder. Le désormais ex-latéral droit de l’Entente de Sétif qui a opté cet été au profit de l’USM Alger persiste et signe au sujet de l’argent qu’il doit et refuse tout compromis avec l’administration dirigée par le président du conseil d’administration de la SSPA/Black Eagles, Azzedine Arab. Il semblerait en effet que ce dernier avait proposé à  Saâdi Redouani de toucher une certaine somme d’argent contre le désistement sur 5 mois de salaire, ce que le joueur a refusé catégoriquement. Selon nos informations, Redouani a décidé d’attendre que les caisses du club soient renflouées pour venir à Sétif régler une fois pour toute son affaire comme c’est le cas de Zakaria Draoui lui aussi dans la même situation et qui est parti chez le CRB. Concernant le cas d’Ismaïl Saïdi lequel avait comme annoncé déposé une plainte auprès de la Commission des règlements des Litiges de la FAF (CRL) pour non perception de salaires et récupérer du coup sa libération est attendu dans les heures à venir pour tenter de trouver un compromis avec Arab. Dans la foulée, on évoque aussi le cas d’un joueur franco-algérien qui évoluait au Luxembourg au sein de l’équipe de Jeunesse d’Esch en l’occurrence Halim Medy Meddour  (il aurait conclu avec Fahd Halfaïa avant le retrait de ce dernier). Le joueur en question a sollicité une invitation pour rejoindre Sétif aurait même menacé de saisir la FIFA dans le cas d’une résiliation unilatérale de son contrat par le président de l’ES Sétif. Des conflits qui risquent de compliquer un peu plus la situation du club de la Cité d’Aïn El Fouara.

Farès Rouibah.

 

Tags

Articles similaires

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
P