Ligue 2Ligue 2 Est

MCE Eulma: Benkhodja ‘’ L’accession était dans nos cordes mais…’’

À El Eulma, la frustration est encore immense et visible chez les supporters de Babya. Et pour cause, leur équipe phare le MCEE a raté d’un cheveu l’accession pour le championnat de Ligue 1 Mobilis. Pour rappel, à l’arrêt de la compétition (Ligue 2 Mobilis) en raison de la pandémie du nouveau coronavirus au mois de mars, El Eulma totalisait 33 points sur les 23 matches disputé soit à six longueurs de retard sur le troisième club qui a accédé en l’occurrence le WAT. En parallèle l’équipe était sur une bonne lancée et toutes les indications montraient que les partenaires d’Aït Abdelmalek avaient un bon coup à jouer pour arracher le ticket au palier supérieur. Malheureusement ça n’a pas été le cas au final. ‘’ Sincèrement, on avait de grande chances pour aller chercher l’accession. Je pense que si la compétition ne s’est pas arrêtée en raison de la pandémie de Covid-19, notre équipe avait le potentiel pour finir la saison dans les trois premières places ‘’ nous a dit Nassim Benkhodja, l’un des cadres de cette équipe d’El Eulma qui a estimé en outre qu’avec le bon travail qu’effectuait à cette époque par le coach Mustapha Sebaâ et son staff, l’équipe marchait très bien et enchaînait les bons résultats. Cependant, il y a eu cette fameuse défaite surprise devant le DRB Tadjananet au stade Messouad Zoughar d’El Eulma à quelques jours de l’arrêt de la compétition qui a tout basculé selon les observateurs. ‘’ Non, je ne pense pas que cette défaites a était la cause. C’est vrai que si on avait gagné ce match on aurait pu accéder. Nous avons passé une semaine difficile avant cette rencontre. Il y avait une grosse pression sur le groupe. La situation d’instabilité qui régnait au sein du club et la non prise en charge des doléances des joueurs ont eu leur effet négatif sur le mental du groupe. Psychologiquement, on n’était pas bien alors qu’il fallait plutôt le contraire  ‘’ a ajouté l’ancien portier de l’ESS qui également porter les couleurs d’autres clubs de l’Elite tel la JSS, CABBA, NAHD, la JSMB et autre le MOB. D’ailleurs, il a tenu à affirmer qu’il n’a touché aucun sou depuis 17 mois. ‘’ C’est trop ‘’ note t-il.

J’ai plusieurs offres, je trancherai le moment opportun

Un peu plus loin il renchérit ‘’ Si on veut que l’équipe d’El Eulma retrouve la Ligue 1, la famille du MCEE doit se rassembler autour de leur team et mettre les moyens. C’est le seul moyen à mon avis qui va permettre à cette équipe  de redorer son blason et revenir à la place qui lui sied ‘’ ajoute notre interlocuteur car il faut savoir que la seconde équipe phare de la capitale des Hauts Plateaux avait procurée beaucoup de joie à ses fans notamment lorsqu’elle a atteint en 2015 la phase de poule de la Ligue des Champions d’Afrique sous la direction de l’entraîneur français Jules Accorsi avant de connaitre le purgatoire à la fin de la même saison. Enfin, Benkhodja pense avoir accompli une très bonne saison sur le plan individuel bien qu’il a avoué que cela n’a pas été récompensé. ‘’ Je pense que j’ai fait une bonne saison. J’ai donné le meilleur de moi-même comme je l’ai fait dans toutes les équipes ou j’ai évolué. Seulement, il y a quelque part  une certaine déception par rapport au ratage de l’accession. Si non je suis amplement satisfait de mon rendement  ‘’ et de conclure concernant son avenir ‘’ je suis en fin de contrat. Pour le moment, je n’ai rien reçu de la part des dirigeants du MCEE. Cela dit, j’ai tout de même plusieurs offres que je suis en train d’étudier. Je trancherai le moment opportun ‘’.

 Farès Rouibah.

 

 

 

Tags

Articles similaires

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
P