Média

Mensonges et grosses ficelles contre la FAF (AB. Lahouari)

L’AG de la CAF qui s’est tenue à Rabat à fait l’objet d’une polémique amplifiée par des orientations mensongères et manipulatrices de certains médias de la place. L’un d’entre-eux, comme toujours a fait grave, et montré des faiblesses dans l’analyse. Extraits et reponses en deux points.

1-Ainsi, on peut lire : « (…) Les Marocains ont manoeuvré en coulisses pour faire adopter, par le congrès, une résolution qui interdit à toute Fédération dont le pays n’est pas membre de l’ONU d’être admis comme membre de la CAF. Deux pays sont visés par cette proposition. La République arabe sahraouie démocratique (RASD) et l’Algérie, qui soutient la cause juste de la dernière parcelle du continent encore sous la colonisation marocaine. Normalement, les délégués algériens présents à Rabat devaient se prononcer contre cette résolution et quitter la salle des congrès avec fracas pour signifier leur refus de l’amendement de la honte. »

R-1. Ce passage démontre clairement, un grossier mensonge, une absence totale de discernement. Le territoire de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) n’est pas le seul qui soit colonisé. Le Maroc, auteur de la résolution n’a-t-elle pas un différend avec l’Espagne ? Plus encore, à l’inverse du Maroc qui a quitté l’Union africaine, pour y revenir en louvoyant, tête baissée, il n’est pas dans la tradition de la politique algérienne de pratiquer la politique de la chaise vide, à quelques niveaux que ce soit. D’autres pays (par exemple) l’Afrique du Sud qui soutiennent depuis toujours la cause Sahraouie n’ont pas déserté la salle et sont eux aussi visés. Alors ?

  1. ” (…) On passe au vote. Messieurs les scrutateurs à vos places pour le vote et comptez les voix (ndlr- Le président de séance). Le délégué du Soudan est chargé de la rangée de gauche. Celui de la Namibie s’occupe des deux rangées au milieu et le délégué gabonais scrute la rangée de droite.» Après un court instant de silence, il (ndlr- le président de séance) reprend la parole et annonce : «Je constate qu’il n’y a que des votes positifs. 100% des votes exprimés sont en faveur de la proposition de modification des statuts. La motion est adoptée.»

R.2- Il faut voir là un scénario-piège à la marocaine. Les scrutateurs, qui ont annoncé les 100% de votes positifs – et la grosse ficelle est là – n’ont pas pris en compte, ceux qui n’ont pas voté. La vidéo existe. Elle sera certainement supervisée et le PV de la réunion, s’il y en a, sera également dévoilé.

Faut-il rappeler que l’auteur du texte et bien d’autres de la même mouvance sont restés muets ou défendeurs de la cause, lorsque l’ex-président du COA et de l’ACNOA, Mustapha Berraf lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux africains de Rabat avait cautionné par sa présence, l’hymne à la marche verte « Nidae Al Hassan » (Ndlr- à la gloire de l’occupation marocaine des territoires sahraouis). Ce jour-là, la délégation algérienne qui comprenait un ministre et un ambassadeur n’avait -il pas quitté la tribune officielle ?

AB Lahouari

 

Tags

Articles similaires

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
P