Jeunes talents

OMA (U17) : Zaâoumi Zakaria la Tour d’Arzew

À peine 17 ans, Zaâoumi Zakaria fait déjà parler de lui du coté de l’Oranie. Né le 13 mars 2003 à Oran, ce défenseur axial pouvant évoluer également comme arrière droit s’est fait déjà un nom chez les supporters de l’Olympique Mostakbal d’Arzew (OMA).

Titulaire indiscutable chez les U-17 de l’OMA, il a joué 17 matches sur les 21 disputé par son team avant l’arrêt des compétitions décidé par le MJS et la FAF en raison de la pandémie du Covid-19. Une situation exceptionnelle qui n’a pas pour autant empêcher le joueur a poursuivre le travail en solo afin de garder une certaine forme compétitive. ‘’  Malgré cela j’ai continué à m’entraîner régulièrement. J’effectuais presque chaque jour  une séance de travail en solo. D’ailleurs dans quelque jours, je vais commencer un programme de travail de préparation afin que je sois au top d’ici la reprise ‘’ et de poursuivre ‘’ Comme tout jeune joueur ambitieux mon rêve, c’est de jouer un jour dans une grande équipe ‘’ nous a-t-il dit d’emblée avant de ‘’ passer a une autre étape celle d’aller chercher une place avec l’Equipe Nationale de Football Nchallah ‘’ ajoute t-il. Une ambition légitime mais il faudra passer par des étapes et persévérer dans le travail. ‘’ Exactement, je sais ce qui m’attend si je veux réussir et aller loin dans ma carrière. Je dois travailler très dur et ne pas bruler les étapes. Des fois, quand j’ai du temps libre, je lis des articles sur la vie d’un tel ou tel joueur et comment il a gagné la réputation. Ma synthèse, c’est que seul le travail fini par payer. c’est ce que je dois faire si je veux aller encore de l’avant ‘’ souligne notre interlocuteur qui a mis comme premier objectif d’aller chercher dans moins de deux ou trois saisons une place de titualire avec l’équipe senior de l’OMA si non dans un autre club. ‘’ C’est la première étape que je me suis fixé à atteindre. ca va être difficile mais avec la volonté et le travail, je suis sûr que je peux y arriver ‘’ dira encore Zakaria. Dans la foulée, Zaki comme on aime le surnommer ambitionne un jour de faire comme beaucoup de ses prédécesseurs. Il nous dira d’abord comme son modèle c’est un certain Zakaria Kaouadji ou encore Djamel Belamri. un joueur que tout le monde en Algérie connait son parcours difficile dans ses débuts avant de devenir ce qu’il est maintenant à savoir un titulaire indétrônable des Fennecs dirigés par le coach Djamel Belmadi avec à la clé l’un des prestigieux titre du continent. ‘’ Oui, Djamel Benlamri est un modèle pour moi. C’est un gars qui a traversé des moments difficiles durant sa carrière. Mais il n’a pas baissé les bras. C’est un fonceur. Il a continué à travailler sans relâche et dés qu’il a eu sa chance avec les Verts il a démontré ce qu’il pouvait faire. Sincèrement, j’étais très content de ce qu’il a fait aux cours de la CAN 2019 en Egypte. D’autres joueurs ont eu un parcours identique avant de réussir dans leur carrière. J’espère faire comme lui ou plus bien que je le dis et le je répète, ça va être difficile pour arriver au sommet ‘’ conclu Zaki.

 Farès Rouibah.   

 

 

 

 

 

 

 

Tags

Articles similaires

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
P