Jeunes talents

Samy Boudina « Je veux jouer en seniors au RC Kouba »

Il est le troisième enfant dans la famille Boudina, Un nom qui résonne comme une onde de choc à Kouba.Samy Boudina ( Photo: au milieu avec le ballon) c’est de lui qu’il s’agit.

Il a commencé à taper au ballon à l’âge de 8 ans en l’an 2000 dans la prestigieuse école de football  le Read club de Kouba (RCK). La légende vivante, Boualem  Amirouche a encadré le jeune Samy et lui a transmit les bases du football. Il a fait toutes ses classes au sein des verts et blanc. Cette année, à la veille de ses 20 ans, il est dans l’effectif de l’équipe réserve du RC Kouba.

Cet attaquant qui joue sur les deux cotés gauche et droit est habile techniquement. Il est entrain de taper à la porte de l’équipe première grâce à ses qualités techniques et son sérieux. Certes, le championnat a débuté ce week-end et les jeunots Koubèens ont perdu à l’extérieur leur premier match de championnat  (2-0) contre l’équipe réserve du W.MSILA. Samy a laissé une bonne prestation même si la défaite est amère.

Au delà de ces 1m 73 et 60 Kg, il est vif, rapide et doté d’une pointe de vitesse  qui laisse sur place les défenseurs adverses. Il a le sens des buts et inscrit des goals grâce à un bon jeu tête et une grosse frappe. L’année dernière, le Koubèen a marqué 7 buts avant l’interruption du championnat à cause du Covid19 et celle d’avant 20 buts. Un excellent  ratio pour ce jeune talent qui n’arête pas de progresser chaque saison.

En 2018, Samy Boudina est convoqué chez les verts (U17) à sidi Moussa, ou il a laissé une bonne copie. Ce qui a poussé les entraineurs du Mouloudia d’Alger Kheznadji et Mahyouz de vouloir le recruter au sein de leurs effectifs. Mais Ryad (le père) a décliné poliment l’offre du MCA . Pour le moment, Samy est comblé au RCK. Il est dans sa commune et jouit d’une bonne réputation. Quant au pap c’est un fervent supporter du RCK, il n’hésite pas à faire tourner le moteur de sa voiture et rouler des kilomètres juste pour voir son fils jouer et supporter le RAED. D’ailleurs,  le père  Samy était présent à Msila. Depuis les tribunes, il a assisté à la défaite de la réserve et à la victoire des seniors du RCK (3-1) face au W.Msila (ndlr : 1ère journée du championnat groupe Centre). Malgré la défaite de son fils, Ryad Boudina  était content et soulagé par le bon démarrage des seniors ,son équipe favorite.

Entre Samy et Ryad existe une complicité fusionnel, une passion et un amour pour le football et le RC Kouba .Le papa déclare «Je le suis partout depuis qu’il était petit, je dis rien à Samy mais il m’entend crier des tribunes lorsqu’ il fait une mauvaise passe ou un mauvais choix… Ma mère (la grand-mère de Samy), elle m’appelle pour me demander les résultats des matches de mon fiston et aussi les seniors du RCK. Vous comprenez maintenant que le virus du Raed coule dans nos veines et il est pire que le Coronavirus (rire). Ce n’est pas de ma faute, cela a commencé avec mes grands parents puis les parents…. et sa continue ave moi et mes fils … ».

Une fidélité sans faille au club par la famille et sa progéniture.Le jeune joueur est un pur produit de l’école Koubèenne. Le RCK est un réservoir de joueurs d’excellences. Le jeune Samy avec son caractère réservé mais bien trompé sur le terrain, il n’hésité pas à se dépenser sans relâche pour défendre les couleurs du club et sermonné ses coéquipiers pour l’amour du maillot des verts et blanc. Son objectif est bien claire «Je veux jouer en seniors au RC Kouba » nous déclare t-il.

A ans 20, le Vardy Koubèen  est sur la bonne voie pour y arriver et réaliser  son rêve. Son idole n’est autre que le champion du Monde espagnol  Carlos Pouyol. Un attaquant qui vénère un défenseur, c’est rare dans le football ? c’est paradoxal mais Samy Boudina a une longueur d’avance sur les autres car le catalan Pouyol a débuté sa carrière comme ailier droit, donc la logique est respectée.

Sidou Solbe

Tags

Articles similaires

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
P