Centre EstInter-region

SA Sétif: Fayçal Safih, le technicien de l’ombre

Avec plus de 20 ans comme entraîneur notamment chez les jeunes catégories, Fayçal Safih reste une référence dans la formation des jeunes catégories du coté de la Ville de la Cité d’Aïn El Fouara. C’est en 1997 qu’il a commencé son aventure sur les bancs de l’Entente de Sétif en travaillant au sein du staff des jeunes catégories. Vite, il gravi les échelons et parvint à remporter un joli titre à savoir la Coupe d’Algérie des U-19 de l’édition 2001. Une consécration qui va lui donner plus de confiance en enchaînant une année après avec l’USMS l’accession pour la D-2. Il séduit alors un certain Feu Abdelhamid Kermali qui le désigne comme son adjoint lors de la saison 2003-2004 chez l’équipe senior de l’ESS en ramenant dans ses bagages Djabou et Dembri âgé alors de 17 ans. au coté de celui qu’on aimait appeler le Cheikh et qui a remporté le premier titre majeur du football algérien (Coupe d’Afrique des Nations en 1990) avec l’équipe nationale, Fayçal acquérait plus d’expérience pour poursuivre sa carrière en dirigeant plusieurs équipes de différents paliers tel l’ABS, USBBA et le NCM entre 2004 et 2007. Il est revenu ensuite à Sétif en réintégrant les jeunes catégories avant de diriger l’équipe Reserve il y a deux ans avec laquelle il a terminé vice champion d’Algérie avec comme dans son effectif des joueurs comme Daghmoum et Boussouf.

‘’ C’est avec moi que Boussouf a était testé la première fois pour jouer à l’ESS ‘’

Et c’est la meilleure, c’est lui qui était l’entraîneur de l’équipe des U-17 lorsque Boussouf est venu pour la première fois à Sétif effectuer des tests. Avec Mirza son collègue, ils sont vite convaincu par le talent du joueur et l’envoi à la direction du club pour lui faire signer un contrat. ‘’ Dés qu’il touché les premiers ballons, j’ai dis à mon collègue Mirza que c’est un bon joueur qui aura son mot à dire à l’avenir. Je ne me suis pas trompé au final ‘’ raconte t-il les débuts de celui qui allait devenir en quelques années le chouchou des supporters du club de l’Aigle Noir. ‘’ J’étais très content pour ce qu’il a pu faire pour sa première saison avec l’équipe senior. Je pense que son départ à l’étranger lui sera bénéfique car il va encore progresser et le football algérien sera le grand bénéficière de son talent ‘’ a ajouté notre interlocuteur actuellement entraîneur du SA Sétif.

‘’ Avec le SAS, on a terminé premier à la phase retour ‘’

‘’ On m’a fait appel au début de la phase retour. J’ai pris l’équipe alors qu’elle occupait les dernières places. Nous avons réussi une remontée spectaculaire au classement. Pour preuve, nous avons terminé comme la meilleure équipe de la phase retour soit après 14 matches avant l’arrêt des compétitions en raison de la pandémie de Covid-19. On a perdu un seul match contre Bouakeul et engrangé 24 points. J’espère de tout cœur que cette performance sera couronné par une accession ‘’ a-t-il dit en attendant la décision du BF. Ayant travaillé dans des équipes de différents niveaux, le technicien Sétifien affirme que la différence entre la prise en charge des joueurs est immense. ‘’ Chez les équipes des paliers inferieurs, vous devez fournir plus d’efforts car le niveau de la formation n’est pas le même comme celui de la Ligue 1 ou la Ligue 2. Vous devez aussi beaucoup travailler l’aspect psychologique qui est important. Cela dit, il reste qu’il existe des joueurs qui ont le talent mais qui ont besoin du soutien pour pouvoir évoluer  chez des équipes de l’Elite ‘’ a expliqué notre interlocuteur.

 Farès Rouibah.

 

 

 

Tags

Articles similaires

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
P