Analyses

La cabale et sa cacophonie contre Zetchi en question (AB Lahouari)

La cabale contre la FAF et son président Zetchi Kheïreddine par un cercle au service de la Issaba, connu de tous, a été en échec. Encore une fois, l’instance fédérale a déjoué le plan de ceux qui soufflent sur les braises pour mettre le feu à la maison de Dely Brahim. Au fil des jours, il s’avère que l’affaire du Sahara occidental colonisé, qui a fait polémique, a été montée de toutes pièces. Elle n’a fait que donner du blé à moudre à nos voisins de l’Ouest qui ont fomenté un coup de force, lors de la 43ème Assemblée Générale de la CAF à Rabat. Or, le Maroc a piétiné un article de la FIFA sur la colonisation (Article 10-6 de la FIFA relatif à l’admission des membres) et les résolutions de l’Union africaine dont la RASD est membre de droit. Cela ne va pas rester sans suite.

L’affaire a été manipulée à l’extrême par les adeptes des petits fours qui ont appelé «sournoisement» à une sanction étatique. Va-t-elle être appliquée ? Les hautes autorités du pays vont-elles réagir négativement ? L’opinion publique va-t-elle continuer à subir l’acharnement de quelques médias des croisés, enfermés dans une opposition stérile ? Les décideurs, qui appellent au changement, vont-ils rejeter les arguments sincères et honnêtes du président Zetchi ? Or, malgré le fait que les dés étaient pipés, n’a-t-il pas négocié sa réhabilitation par le TAS de Lausanne, dans le seul et unique bien du développement du football national
? Interrogé, sur le plateau d’El Hayat-TV, le sourire de Mohamed Saâd, le SG de la FAF en dit long …

Autant de questions qui trouveront certainement leurs réponses dans les prochains jours. Aussi, en attendant la mise en conformité des statuts de la FAF, le président Zetchi et les membres du Bureau Fédéral continuent-ils de sillonner le pays, travaillant d’arrache-pied. Ils se sont rendus, mardi, à Tlemcen sur les chantiers de la future académie et à Bel-Abbès pour une réunion avec les dirigeants du football régionale. Conformément aux directives du chef de l’État, Abdelmajid Tebboune, sur « les zones d’ombre », ils ont signé une convention avec Sonatrach pour le grand Sud. Ils seront à Hassi Messaoud pour donner le coup d’envoi du premier tournoi des «Petits Fennecs».

– AB. LAHOUARI

LE + D’INFOS
Ce que les comploteurs à la petite semaine ne disent pas, c’est que la non mise en conformité des statuts entraîne la suspension de la FAF et la mise en place d’un Comité de normalisation. Celui-ci, choisi par la FIFA et non par le MJS, aura pour objectif prioritaire de mettre en conformité les statuts. Et si le Comité de normalisation est empêché de le faire ou ne respecte pas la feuille de route, les équipes nationales seront automatiquement sanctionnées. Il est étonnant que l’Observatoire du Sport
reste muet !!!.–

AB Lahouari (In Botola)

Tags

Articles similaires

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
P