Lois du jeux

Pressée par la FIFA, la FAF panique

La mise en conformité des statuts de la FAF avec ceux de la FIFA n’a que trop duré, de l’avis même des responsables zurichois tout comme les observateurs du football national. Annoncée comme «la priorité des priorités», en avril dernier, par Charaf-Eddine Amara, qui s’était engagé à boucler ce dossier au plus tard le 30 juin dernier, le processus a traîné en longueur. Une situation qui a poussé la FIFA à remettre un coup de pression pour rappeler la mise en conformité qui traîne depuis novembre 2019.

Un message reçu 5/5 du côté de Dely Ibrahim et semé la panique puisque le BF a programmé dans l’urgence deux Assemblées extraordinaires, la première le 21 de ce mois pour le changement du système de compétition, et la seconde concerne la mise en conformité des statuts, prévue entre le 27 au 30 décembre 2021. La FIFA avait initialement fixé la date limite de la mise en conformité des statuts des Associations africaines à la fin de l’année 2020, avant que la pandémie de Covid-19 ne bouleverse tout. Ce délai a été ramené à la fin 2021, selon certaines indiscrétions.

AB

Tags

Articles similaires

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
P