Lois du jeux

Une agex de la FAF, incolore, inodore et sans saveur

Comme attendu l’assemblée générale extraordinaire de la fédération algérienne de football (FAF), a procédé une nouvelle fois au changement de système de compétition. En un peu plus d’une heure de temps, la question était pliée. Les 88 membres présents sur les 120 ont adopté à l’unanimité la proposition. Un vote dans l’indifférence qui ouvre la voie à une nouvelle formule de championnat à 16 clubs dès la saison prochaine. « Nous n’avons fait que revenir à la chose normale à 16 clubs et pas 20 », a indiqué le président de la FAF, Charf Eddine Amara qui a fait fi des règlements pour faire passer son unique point de l’ordre du jour.

Le nombre de club (20) a créé selon lui « un déséquilibre et installé une gestion non efficiente. Nous tenons à normaliser les choses », a expliqué l’ancien président du CR Belouizdad. Une normalisation qui ne semble pas plaire à beaucoup de clubs puisqu’un bon nombre d’entre eux, avait choisi de boycotter la réunion d’hier à l’hôtel Aurassi. Selon un vieux routier du football national « les clubs préfèrent ne pas venir et se laisser la latitude de critiquer la décision en fin de saison, s’ils sont concernés par la relégation. Vous allez entendre un bon nombre d’entre-eux, crier haut et fort qu’ils n’ont jamais voté ce système de compétition » indique un interlocuteur entre deux couloirs.

– BN

Articles similaires

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
P