Afrique

FIFA : Zurich prolonge le suspense des algériens (EDR)

A la veille de la passation de consigne, mardi, entre le nouveau président Charaf-eddine Amara et le président sortant Kheireddine Zetchi, la FIFA n’a visiblement toujours pas tranché au sujet de la validation de l’assemblée générale élective de la Fédération Algerienne de Football (FAF). En effet, si elle a inscrit le nom du nouveau président sur son site officiel, elle a conservé celui du président sortant, Kheireddine Zetchi qui a décidé de ne pas briguer un nouveau mandat. Une initiative qui laisse supposer que la Division chargée des associations membres de la FIFA, ne s’est pas encore prononcée sur le sort de la FAF.
Pour rappel, Zurich, avait instruit l’ancien Bureau fédéral d’amender les nouveaux statuts de la FAF avant l’organisation de son assemblée générale Ordinaire, mais devant le refus catégorique du ministre de la jeunesse et des sports, l’ancienne composante de l’instance de Dely Ibrahim, n’avait pas eu d’autres choix que de décliner les recommandations de la FIFA. Et ce, malgré la dernière correspondance en signe de dernière avertissement du 12 Février dernier. Le doute est permis.

En revanche, le quotidien sportif Compétition est dans l’euphorie. Il donne un autre son de cloche. Il rappelle que ” le site officiel de la Fédération internationale a publié avant-hier soir une mise à jour des informations de la Fédération, au niveau de la page réservée à la FAF et que la mise à jour a permis à la FIFA d’ajouter le nom de Charaf-Eddine Amara comme nouveau président.”  Pour Compétition, c’est là, ” une manière d’abord de reconnaître la légalité de ce président, et ce, en validant les travaux de l’AGE d’il y a 5 jours. Il faut dire que cela s’est fait assez rapidement, car la FIFA pouvait bien attendre que l’opération de passation de consignes soit faite pour mettre à jour sa page en reconnaissant le nouveau patron, mais elle a déjà publié le nom du désormais ex-président du CRB, sans pour autant éliminer celui de Zetchi” avant de relever qu’il s’agit-là de ” La faute à une passation de consignes qui a quelque peu tardé. Mais ce qui est sûr, à partir de demain, ce dernier sera supprimé et Charaf-Eddine Amara sera seul aux commandes ; il sera le nouveau et unique représentant de l’Algérie auprès de l’instance d’Infantino.” Attendons donc demain et croisons les doigts.

AVEC EDR

 

Tags

Articles similaires

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
P