Analyses

Indécence et youyous, un jour de deuil

Hier friand du moindre détail pour lever une tempête contre l’ex-président de la Fédération algérienne de football, Kheïreddine Zetchi, les coalisés jouent, aujourd’hui, aux trois singes qui ne voient pas, qui n’écoutent pas et qui ne disent rien. Médisants et hypocrites, ces relais de la Issaba du football rasent les murs. Pourtant, à se remémorer leurs thématiques privilégiées relatives à de prétendus détournements ou gaspillages… sous la présidence de Kheïreddine Zetchi, ils auraient de quoi occuper l’antenne ou noircir des kilomètres de colonnes de journaux. Car, la gestion de Charaf-Eddine Amara et des membres de son Bureau fédéral – plus préoccupés à mener des batailles de chiffonniers pour de sordides privilèges (véhicules de service, voyages et frais de mission, présence de prestige, …) – leur offre, pourtant, cette incroyable possibilité de dénoncer les dérives actuelles.

Ainsi, pour le dernier tour de table de l’année, la réunion mensuelle statutaire du Bureau fédéral, organisée sur deux jours en raison de mésententes, la famille du football et les observateurs avertis ont eu droit à un communiqué indigeste, à la limite de l’indécence. En effet, au moment où la famille du sport roi en Algérie était en deuil – Elle enterrait un jeune footballeur décédé à la suite d’un accident survenu sur le terrain d’un match de L2, le MC Saïda, et l’ASM Oran au stade Habib Bouakeul- les membres du BF faisaient la fête avec la … Coupe arabe, récemment décrochée par la sélection nationale, coachée par Madjid Bougherra, au Qatar. Des youyous et des photos avec le trophée, en voici en voilà, ornaient les médias, mais à aucun moment, les « augustes » membres du BF n’ont cherché à observer ne serait-ce qu’une minute de silence à la mémoire de Sofiane Loukar, le capitaine du MCS !

Pas une fatiha, et encore moins un compte-rendu du médecin fédéral, le touriste de luxe, Yacine Zerguini, sur les circonstances de ce décès, sur l’ouverture d’une enquête pour connaître les circonstances de cette tragique disparition !! En matière de com, ce fut nul sur toute la ligne, y compris la maladie du président, confiné sans informer l’opinion sportive qu’il était atteint de la covid-19. On s’est contenté d’un compte-rendu de l’autre docteur-vétérinaire, Yacine Benhamza, «grand chef» de la délégation algérienne à la 1ère Coupe Arabe – FIFA 2021 à Doha – Qatar que rappelle le laconique communiqué de la FAF. Il a déroulé le bilan de sa mission avant de terminer par les éternelles félicitations et bous-bous aux artisans de ce sacre historique.

Ce chapitre terminé, le BF s’est enfin penché sur son vrai travail, en expédiant au pas de charge les affaires courantes : le dossier des statuts, promis en juin 2021 mais qui traîne … Il est toujours en phase de trituration au niveau de la tutelle (MJS) ; et celui des terrains de Tchaker et du CTN, sans dire un mot sur ces projets qui font l’objet d’accrochage au sein du BF. Bref, l’année 2021 se termine sans que le BF ne souffle mot sur la crise financière que vit la Fédération et pour laquelle il a un rôle vital à y jouer, que ce soit dans le recouvrement des créances ou bien dans la captation de nouvelles ressources, à travers le sponsoring et autres voies ne serait-ce que de valorisation du statut de nos sélections nationales, championnes d’Afrique et Arabe. Pour ça, il faudra repasser un jour.
– LA FORDASSE

 

Tags

Articles similaires

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
P