Portraits

Tchalabi, l’attaquant percutant

CHALABI Kamel

Il avait des qualités techniques indéniables qu’il faudra ajouter aux qualités morales remarquables et au comportement exemplaire sur et en dehors des terrains.

Sollicité pour apporter sa contribution à l’enrichissement de l’histoire de l’USMA et pour que les plus jeunes d’entre les amoureux des Rouge et Noir puissent connaitre un de ceux qui ont porté haut et fort les couleurs du club, il a fait ses premiers pas à l’AS Saint Eugène avant d’atterrir à l’Olympique Musulman de Saint Eugène (OMSE). Il a, ensuite, opté pour l’USM Alger à la fin des années 60. Il a porté durant huit années les couleurs Rouge et Noir de la formation de Soustara .Il avait participé à la finale de la Coupe  magrébine des vainqueurs de Coupe, perdue contre le club marocain de la Renaissance de Settal (2-1) après avoir battu en demi-finale le club libyen du Hilal de Benghazi (2-1). Sur les 7 finales de la Coupe d’Algérie que l’USMA  avait jouée, au moment où il était dans les rangs, il n’avait participé qu’à deux. Toutes les deux, hélas, perdues face au CRB et au MCA. Il a fait partie  de l’équipe qui a été désignée championne de la Division 2, obtenant ainsi son accession en Division 1 en 1974.

Le mauvais souvenir de la finale USMA-HAMRA

Il garde la frustration de ne pas avoir participé à la finale de la Coupe d’ Algérie contre Hamra Annaba. « Je me souviens de cette fameuse finale comme si c’était hier. J’ai été privé de jouer avec l’ USMA alors qu’ il était convenu que je participe à la finale face à Hamra Annaba. Ce jour là, l’équipe de la Gendarmerie Nationale, dont je faisais partie, jouait la finale militaire en ouverture du match USMA- HAMRA  Annaba. Des rumeurs persistantes disaient que j’allais être aligné pendant une mi-temps au cours de la finale militaire, qu’ont allait me permettre de jouer la finale de la Coupe d’Algérie avec l’USMA. En fin de compte, on refusa de me laisser jouer avec l’USMA pour des raisons encore obscure encore aujourd’hui. Avoir raté la finale USMA- HAMRA Annaba m’avait fait très mal. J’ai été touché au plus profond de mon être et j’ai pleuré tout mon soûl. Ma déception était d’autant plus grande que l’USMA  s’était inclinée face à Hamra Annaba » a-t-il souligné.

Éphémère carrière d’entraineur

L’USM Alger avait encore perdu une finale de Coupe d’Algerie, cette fois sur le score de deux à zéro devant les Annabis alors qu’avant la rencontre tout le monde pensait que les camarades de Branci remporteront facilement le trophée. Malheureusement, c’est le contraire qui s’était produit. Chalabi  s’est reconverti en entraineur  après sa retraite footballistique.  » Entraineur, je l’ai été juste après avoir arrêté ma carrière de footballeur. J’ai drivé successivement les cadets de l’OMSE (1978 1979) , l’équipe senior du club du CR Fouka , qui évoluait en inter wilaya (1981 -1982) , l’équipe seniors de la JSM Chéraga qui jouait en régionale (1984 -1985) , l’équipe de la Gendarmerie Nationale avec laquelle  j’ai été deux fois en finale de la Coupe d’Algérie (1990- 2003) et  l’équipe nationale militaire que j’ai conduit jusqu’à en demi finale de la coupe d’Afrique militaire en 2004 et en finale de la coupe du Monde militaire qui s’est déroulée en Allemagne en 2005″ .

ALI O

Tags

Articles similaires

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
P